Normes de publication

Consignes de présentation des textes remis pour Astasa

Chaque texte doit être précédé d’un résumé en français et en anglais d’une dizaine de lignes.

Volume de l’article ou du chapitre

Le volume du texte doit être compris entre 10 000 et 30 000 signes, espaces comprises, avec la bibliographie insérée en fin d’article. Les résumés ne sont pas comptabilisés. L’article peut contenir jusqu’à 8 images.

Mise en page

La mise en page générale sera du même type que celle des articles déjà en ligne sur ASTASA.

Titres et sous-titres

  • Choisir un titre court.
  • Mettre des intertitres courts.
  • Ne pas mettre de point final aux intertitres.
  • Ne pas numéroter les intertitres.

Corps de texte

  • Utiliser la tabulation pour les alinéas en début de paragraphe (et non la barre d’espacement).
  • Ne pas faire de coupure manuelle dans les mots.
  • Ne pas faire de doubles espaces.

Graisses

  • Italique : réserver son utilisation aux mots étrangers et aux titres d’ouvrages.

Ne pas mettre les citations en italique (sauf le verbatim et celles en langues étrangères).

Mettre a contrario, a posteriori, a priori, ad hoc, in fine et autres latinismes en italique sans guillemets.

  • Gras : réserver son utilisation aux intertitres.
  • Ne jamais souligner.

Guillemets

  • Utiliser les guillemets français : « ». N’utiliser les guillemets anglais “ ” qu’à l’intérieur de citations déjà entre guillemets français.

Exemple : « Le professeur m’a dit : “Finissez votre devoir.” Je l’ai fini. »

  • Pour un livre en langue étrangère : utiliser les guillemets doubles anglais “ ” et les guillemets simples anglais ‘ ’ (encore appelés « guillemets allemands ») à l’intérieur de citation en italique.

Chiffres et années

  • Citer les années en chiffres (ex. : années soixante = années 1960).
  • Citer les siècles en chiffres romains (ex. : 19e siècle = XIXe siècle).
  • À noter : 1ier = 1er, 2nd = 2nd, 2ème = 2e.
  • Accents : accentuer les majuscules.
  • Sigles, associations, organismes : ne pas mettre de point entre les lettres d’un sigle ou d’un acronyme (ex : ACFAS).
  • Toujours mettre le nom complet de l’organisme lors de la première occurrence, suivi entre parenthèses de l’acronyme. Exemple : Organisation des Nations unies (ONU).

Documents iconographiques

Ces documents peuvent être de toute nature : carte, graphique, photographie d’une œuvre, etc. Tous doivent se présenter sous forme d’un fichier image.

Dans le corps du document Word ou Open Office :

  • Insérer les images dans le fil du texte à l’endroit prévu, suivies de leur légende numérotée (exemple : Figure 1. Vue de l’exposition « La machine à voler », Marseille, 2022).
  • Indiquer le crédit et la source de chaque image.

Images

  • · L’auteur doit s’assurer que les images sont libres de droits (attention, les documents trouvés sur Internet ne sont que rarement libres de droits). Un document attestant de la liberté des droits des images sera demandé à l’auteur ou à l’autrice.
  • Tous les crédits et toutes les sources doivent être renseignés de manière précise.
  • Les images doivent être fournies séparément et en haute définition (300 DPI si possible, 72 DPI au minimum). Pas de .pdf. Nommer les fichiers par ordre de leur apparition dans le texte. Exemple : Figure 2 + initiales de l’auteur = FIG2_GH.

Citations, références, bibliographie

Citations

  • Citations courtes (1, 2 ou 3 lignes) : entre guillemets français dans le corps du texte.
  • Citations longues (4 lignes et plus) : sans guillemets, isolées dans un paragraphe séparé, avec un retrait appliqué à tout le paragraphe.
  • Tout ajout ou toute modification dans une citation doivent être placés entre crochets [ ].
  • Toute coupure (d’un mot ou d’un passage) dans une citation doit être signalée par des crochets : […].
  • Il n’est pas nécessaire d’ajouter […] au début d’une citation qui commence par une minuscule.
  • Toute citation doit être accompagnée de sa source complète (référence et page).
  • Ne jamais les mettre en italique (sauf le verbatim et les citations en langue étrangère).

Références

  • Dans le cours du texte, inscrire la référence bibliographique à l’anglo-saxonne (nom de l’auteur : date) ou (nom de l’auteur : date, page) et entre parenthèses — et non en note de bas de page. Les références complètes seront reprises et listées dans la bibliographie de fin d’article.

(Bataille : 1979, p. 45).

S’il y a plusieurs auteurs : (Roudnitska, Souriau : 1977).

Utiliser et al. (avec un point et en italique) quand il y a plus de trois auteurs.

(Legrand et al. : 2012, p. 340).

S’il y a deux livres ou plus pour une même année, les distinguer ainsi :

(Pozzo : 2004a) et (Pozzo : 2004b).

  • Respecter les règles d’usage :

« p. » pour indiquer le numéro de page (et non « pp. ») ;

« et al. » en italique.

Notes de bas de page

  • Dans la note de bas de page, laisser un espace entre le numéro et le début de la phrase.
  • Mettre un point à la fin de la note.
  • Inclure dans la bibliographie de fin d’article les références qu’on retrouve dans les notes.

Bibliographie

Important : inclure toutes les références mentionnées.

Respecter les règles les plus courantes dans la présentation de la bibliographie :

  • Nom des villes (pour le lieu d’édition) en français, quand l’ouvrage est en français.
  • Écrire le nom des maisons d’édition au long.
  • Adopter la présentation à l’anglo-saxonne de la bibliographie (voir ci-dessus : « Références »).

Livre (ouvrage) :

  • S’il y a 1 auteur :

Artaud : 1938. Antonin Artaud, Le Théâtre et son double, Paris, Gallimard, 1938.

Bataille : 1979. Georges Bataille, La Peinture préhistorique. Lascaux ou la naissance de l’art (1955), dans t. IX des Œuvres complètes, Paris, Gallimard, coll. « Blanche », 1979.

  • S’il y a 2 ou 3 auteurs, coordonner les noms par une virgule dans la référence abrégée et par « et » dans la référence bibliographique complète :

Herbert, Joss : 2014. Madeleine Herbert et Olivier Joss, La Genèse de l’art, Mulhouse, Presses de Mulhouse, 2014.

  • S’il y a plus de 3 auteurs :

Herbert et al. : 2014. Madeleine Herbert et al., La Genèse de l’art, Mulhouse, Presses de Mulhouse, 2014.

 

Ouvrage collectif (sous la direction de) :

  • S’il y a 1 directeur :

Herbert : 2014. Madeleine Herbert (dir.), La Genèse de l’art, Mulhouse, Presses de Mulhouse, 2014.

  • S’il y a 2 directeurs :

Herbert, Turin : 2014. Madeleine Herbert et Gérard Turin (dir.), La Genèse de l’art, Mulhouse, Presses de Mulhouse, 2014.

Chapitre d’ouvrage :

  • Pozzo : 2013. Thierry Pozzo, « Physiologie de la vérité », dans Olivier Guerrier (dir.), La Vérité, actes du colloque de l’IUF, Saint Étienne, PU de Saint-Étienne, 2013.

Article dans une revue :

Les références de revues ne contiennent ni le nom de la ville de l’éditeur de la revue, ni « in » ou « dans ».

Le titre de l’article est mentionné entre guillemets français, tandis que celui de la revue le sera en italique.

  • Martel : 2002. Julien Martel, « Couleur rouge », Cimaise, no 130, 2002, p. 120-131.

Thèse de doctorat :

  • Prénom + Nom de l’auteur, Titre de la thèse, thèse de doctorat, discipline, dir. Nom de la personne qui a dirigé la thèse, université.
  • Si en ligne, mettre le lien.

Lien Internet :

  • Prénom + Nom de l’auteur, « Intitulé de l’article », Nom du média, année de publication. Consultable en ligne : mettre le lien Internet [consulté le 6 juillet 2020].
Donec libero. ipsum Praesent Phasellus Praesent nec adipiscing Nullam ipsum